Et si la vie était un jeu ?

Jouer est une manière d’être au monde. Pourtant des millions d’hommes auront vécu sans jouer, faute d’en avoir le temps ou le goût. Heureusement qu’ils ne savent pas ce qu’ils ont perdu ! Pascal DERU, « Le jeu vous va si bien ! », 

Si le jeu ne fait pas partie de votre vie, j’espère que ce livre pourra en être le déclencheur !

Pourquoi ce livre ?

J’avais lu récemment « Qui veut jouer avec moi ? » sous titré « Jouer pour mieux communiquer avec nos enfants » de Lawrence COHEN, qui j’espère fera l’objet d’un prochain article.

A vrai dire, la question du jeu se pose à moi en tant que récente maman. Il n’est pas toujours facile de savoir comment jouer avec sa fille de quelques mois et de trouver des prétextes pour ne pas le faire, mais quand on rentre dans le véritable jeu il est difficile de ne pas y revenir…ce que j’avais expérimenté avec le livre de L. Cohen.

Peu de temps après cette lecture, une petite coccinelle du CA m’a parlé de jeux coopératifs (où tout le monde gagne ou perd…quelle belle idée ) et du livre « Jouer vous va si bien » de Pascal DERU qui était venu animer une rencontre sur le jeu à Besançon avec l’association. Alors, tant qu’à être dans les jeux… J’avais aussi et surtout besoin d’approfondir ce thème et les deux livres se complètent joliment.


Un bijou à lire…


Ce n’est pas seulement un livre sur le jeu…c’est à la fois de la psychologie, une remise en question, une partie de la vie de l’auteur, vendeur de jeux en Belgique, qu’il nous dévoile. Pour moi, ce n’est pas seulement son métier, c’est une passion; ce n’est pas un « vendeur » mais une personne qui entrevoit notre âme d’enfant et nous aide à avancer dans la vie.  On y trouve aussi des jolies histoires, des citations. En bref, une douce joie, un amusement à lire. Je l’ai lu en 2 fois !!

La fin de l’ouvrage est consacrée à la présentation de divers jeux, pour chaque nombre de joueurs et pour chaque type de rencontres. Une vraie découverte face aux jeux habituellement vendus dans le commerce.

 Ce que j’en retiens…

Le jeu devrait être la vie ou la vie devrait être le jeu…

Le jeu est un excellent outil pour désamorcer des conflits, apprendre à oser, à s’affirmer (très utiles pour nos p’tits bouts de choux), pour détendre l’atmosphère et créer des liens.

Alors messieurs dames, ce soir, au lieu de regarder la télé pourquoi pas entamer une partie du jeu Les cités perdues  pour des échanges plus authentiques ?

Association Coccinelle

3 rue Beauregard

25000 Besançon

Soutenu par la CAF, membre du Ciane et du Réseau Périnatalité de Franche-Comté

  • Facebook Social Icon