Diversification Menée par l’Enfant

Voici un petit éclairage de ce qu’est la Diversification Menée par l’Enfant, au travers de mon expérience.



Qu’est-ce qu’est la DME

La diversification alimentaire menée par l’enfant (DME) est dans la continuité de l’allaitement à la demande : Laisser à l’enfant l’initiative de ce qu’il veut manger, quand, et selon la quantité qu’il souhaite. Elle est souvent corrélée à l’attraction pour les objets. C’est à l’époque où l’enfant attrape les objets en bouche. Il découvre qu’il y en a qui se mangent et d’autres pas. L’enfant va montrer de l’intérêt pour ce que mangent ses parents et va vouloir lui aussi prendre les aliments et les mettre en bouche.


Principe de la DME

Proposer la nourriture à l’enfant qui va la découvrir avec tous ses sens : toucher en prenant la nourriture avec ses mains, vue, odorat, gout.


5 Règles de base de la DME

  • 1-Toujours sous la surveillance d’un adulte, jamais seul, pas même quelques secondes (comme pour le bain) !

  • 2-Une bonne installation.

L’enfant doit pouvoir tenir en position assise durant le temps de son repas. S’il est jeune cela peut se faire dans une chaise haute adaptée ou sur les genoux d’un adulte.

Attention jamais en transat, car alors l’enfant est trop incliné en arrière et il y a un risque de fausse route.

En position assise à 90° l’enfant peut utiliser son réflexe de « régurgitation » correctement et s’incline spontanément en avant pour recracher la nourriture si besoin.

  • 3-L’enfant doit apporter seul la nourriture à sa bouche: jamais l’adulte.

Il est ainsi acteur et peut mieux gérer la quantité et coordonner ses gestes à ses besoins.

Pour cela l’adulte propose de GROS morceaux de nourriture, qui fondent dans la bouche et que l’enfant peut prendre en main. Par exemple, des légumes bien cuits, des fruits cuits ou crus, banane, poire, pomme (semi-cuite elle doit à la fois tenir dans la main et fondre dans la bouche), chou-fleur, brocoli, (auquel on laisse la queue qui sert de manche à l’enfant) carotte, etc.



Dans un 1er temps il faut éviter de donner des petits aliments afin de limiter le risque de fausse route. A titre personnel, je n’ai pas proposé tout de suite des petits pois et du maïs.

Puis quand l’enfant est plus grand, suffisamment pour aller piquer dans l’assiette de ses parents, on observe, on fait confiance et cela se passe bien

Remarque pour les anxieux, laisser les bébés manger très tôt, seuls, certains aliments se fait depuis très longtemps dans notre culture et l’on peut observer rapidement les grands parents ou les nounous proposer le fameux quignon de pain à mâchouiller à nos enfants bien avant que ceux aient des dents.

  • 4-Un allaitement qui reste à la demande !!!

Pour une DME exclusive il est essentiel de maintenir un allaitement à la demande et de laisser à l’enfant gérer la quantité de lait dont il a besoin. Lorsque l’enfant découvre la nourriture, il commence par jouer avec, la découvrir, la tétouiller, il ne s’en nourrit pas. C’est progressivement qu’il mangera et augmentera ses quantités jusqu’à manger comme un « petit d’homme » et il a le temps pour ça tant qu’il est allaité !

  • 5-La DME est compatible avec la diversification proposée par votre médecin et pédiatre.

La DME peut se faire en accord avec la diversification proposée par votre médecin et votre pédiatre. Ce qui est important pour le médecin c’est que l’enfant soit mis en contact avec de nouveaux aliments afin de  prévenir les allergies alimentaires. Il suffit donc que l’enfant tétouille les aliments pour qu’il soit en contact avec les aliments. La DME comme la diversification classique propose une introduction progressive des aliments, sachant que le lait reste l’aliment principal et essentiel du nourrisson.

En DME, c’est progressivement et à son initiative que l’enfant réduira ses apports lactés au profit d’une nourriture solide et cela de manière variable selon les enfants. Certains seront attirés par l’alimentation solide très tôt (dès 4 – 5 mois) quand d’autres attendront plus d’un an. C’est aussi variable dans le temps, un bébé malade retournera plus volontiers voire exclusivement à l’allaitement le temps de la guérison.


Quelques remarques utiles avant de commencer :

  • La DME c’est sale 

    • Quelques astuces : mettre une vieille nappe au sol sous la table pour ramasser tous les aliments qui tomberont. Il suffira à la fin du repas de secouer la nappe et cela limitera un peu le ménage.

    • Un bon grand tablier lessivable pour le bébé est bien pratique.

  • La DME peut être pratiquée par les bébés allaités au sein ou au biberon. Certains pensent que c’est plus facile pour les bébés allaités au sein car leur mâchoire serait plus développée grâce à une succion plus active.

  • Vous n’êtes pas obligé de faire une DME exclusive si vous ne le souhaitez pas ou ne le pouvez pas (nounous, crèches qui ne suivent pas), vous savez que vous pouvez proposer cette expérience sensorielle de contact alimentaire à votre bébé. C’est une belle occasion de plaisir et de jeux pour lui !

  • Les enfants n’ont pas tous la même attirance pour les aliments, certains apprécieront beaucoup les aliments en morceaux d’autres préféreront les purées. De mon côté je suis passée à la DME pour mon dernier car il refusait les purées et compotes. L’important est de trouver ce qui convient à l’enfant et aux parents

  • Mon mari était impressionné par la DME au début, il n’a pas souhaité le faire par lui-même et à accepté que je m’y lance car je connaissais la technique de 1er soin pour nourrisson en cas d’étouffement.


Bébé va bien et n’en a pas eu besoin


Pour aller plus loin

Voici un site sympa qui m’a bien aidé avec en plus des vidéos montrant des p’tits lous qui s’en fichent plein partout pour leur plus grand bonheur.

http://www.diversificationalimentaire.com/introduction/introduction-solides/


Et également un lien avec des illustrations qui parlent parfois plus que les mots :http://bougribouillons.fr/dme-diversification-menee-par-lenfant/


Ainsi qu’une vidéo pour bien se rassurer sur les compétences de nos petits  https://bebemangeseul.com/2015/03/17/gencives-super-puissantes/

Association Coccinelle

3 rue Beauregard

25000 Besançon

Soutenu par la CAF, membre du Ciane et du Réseau Périnatalité de Franche-Comté

  • Facebook Social Icon